Les messages de condoléances - Funelior
Livraison GRATUITE
7/7j à votre écoute
Panier0

Votre panier est vide.

Lors de la perte d’un être cher, la présence et le soutien amical des proches, parents, amis ou collègues de travail revêt une importance toute particulière pour la famille du défunt. En présentant ses condoléances, on exprime sa compassion, sa tristesse, son désir de soulager la souffrance de la personne endeuillée.

Comment présenter ses condoléances

Traditionnellement, les condoléances se présentaient dans le cercle familial et avant la cérémonie des obsèques pour les intimes et la famille proche ; à la suite des obsèques pour les amis et les relations sociales ou professionnelles. L’évolution des règles sociétales et l’avènement des moyens numériques de communication ont transformé les rites attachés au deuil : plus personnelle, moins formelle et plus directe, telle est l’expression actuelle des condoléances.

  • La parole : elle est la manifestation spontanée de la sympathie, de l’affection, de la douceur, pour apaiser la douleur de la perte. Quel que soit le degré de proximité, la parole console, enveloppe, donne du courage à la personne qui subit un deuil. Du plus intime « Mon Dieu, quelle terrible nouvelle, je suis tellement triste pour toi, tu peux compter sur nous » au plus formel « J’ai appris la triste nouvelle et je voulais vous assurer de toute ma sympathie dans ces moments douloureux que vous traversez », la voix transmet la chaleur et conforte l’empathie.
  • L’écrit : l’expression écrite des condoléances permet à la famille de pouvoir relire plus tard les messages de soutien et d’affection. C’est un réconfort qui perdure au-delà de la journée des obsèques et qui permettra plus tard aux personnes endeuillées de lister facilement les destinataires des cartes de remerciements décès.

Pour partager votre chagrin et exprimer votre compassion, vous pouvez envoyer votre mot par carte, par SMS, sur les réseaux sociaux, plus rarement par email.

  • L’envoi de fleurs : le langage floral reflète les émotions, l’attachement et symbolise une présence pour soulager la peine. Une composition de couleurs douces ou un bouquet exhalant des odeurs fraiches rappelle la pensée des proches, témoigne leur soutien et donne du courage.
  • L’aide logistique : lorsque les mots font défaut, il est possible de marquer sa sympathie et son désir de soulager le proche en deuil en apportant son aide durant les jours qui suivent le décès et entourent les obsèques (ex : préparation des repas, courses diverses, logistique et garde des enfants). Si la démarche est louable, utile et appréciée des familles, il faut toutefois se garder d’être intrusif et laisser aux personnes endeuillées l’intimité, le temps et l’espace nécessaires à l’expression de leur chagrin.

 

Comment formuler un message de condoléances ?

Rédiger un message de condoléances revient à trouver les termes adéquats pour exprimer sa compassion sans exagération maladroite, faire preuve d’empathie en sachant garder tact et réserve, traduire sa sympathie sans emphase mais avec sincérité.

La formulation choisie pour le texte dépendra de la personne défunte, de votre position vis-à-vis d’elle et de votre lien avec la famille ; également des circonstances du décès. La longueur du message est laissée à l’appréciation de chacun, seule compte l’expression sincère des sentiments.

 

  • À un membre de sa famille proche touché par un décès soudain :

Ma chère petite XX,

Quel choc que cette terrible nouvelle… Je n’ose imaginer ton effarement, ton désarroi et ta peine immense. YY était la joie de vivre et l’optimisme incarnés, sa disparition brutale laisse un grand vide. Très touchés par cette perte, nous sommes évidemment à tes côtés pour t’aider et te soutenir dans cette terrible épreuve. Avec tout notre amour.

 

  • À un membre de sa famille proche endeuillé à la suite d’une longue maladie :

Cher XX,

C’est avec une peine immense que nous apprenons le décès de YY. Tu sais à quel point nous admirons son courage et son opiniâtreté face à la maladie, ta force et ton dévouement durant ces longs mois de traitement. L’image que nous gardons de lui est celle d’un homme bon et plein d’humour, qui a su nous transmettre sa légèreté et sa philosophie jusqu’aux derniers jours. La fin de ses souffrances pourrait être une consolation, mais le quotidien qui continue sans lui est le socle d’un vrai chagrin pour toute la famille. Il restera à jamais dans nos pensées et dans nos cœurs. Sois assurée de notre soutien et de notre affection dans cette triste épreuve. Nous t’embrassons bien fort.

 

  • À un membre de sa famille proche qui a perdu un enfant :

Ma chère XX,

Les mots ne revêtent que peu de substance face à l’horreur de ce que vous vivez. Comment accepter l’inacceptable et se résoudre à cette absence, perdre son enfant n’a aucun sens. Je suis sans voix mais ne peux que t’assurer de mon affection et de mon soutien indéfectible face à cette tragédie. Vous pouvez toi et X vous appuyer sur nous pour trouver le courage, la force de faire face, l’énergie de rester debout. Nous t’aimons et sommes à tes côtés.

 

  • À un membre de sa famille proche qui a perdu son conjoint :

Cher XX,

Très touché par la disparition de YY, je voulais t’assurer de mon affection et de mon soutien. Vous avez été un couple remarquable, franchissant les années comme les épreuves avec sourire et optimisme, et je voudrais tellement pouvoir t’insuffler à mon tour un peu de ce courage et de cette force que YY nous a transmis. Solaire et engagée, épouse aimante, amie fidèle, YY était et reste un modèle pour toutes les femmes de notre famille. Sache que nous sommes tous là pour toi, pour te réconforter dans cette terrible épreuve comme pour t’accompagner dans les moments difficiles qui suivront. Nous t’aimons et sommes auprès de toi.

 

  • À une amie proche qui subit un décès brutal :

Chère XX,

C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons la disparition soudaine de YY. Quel choc terrible… Nous n’ose imaginer la douleur et la tristesse que tu ressens, et je voudrais simplement te dire que nous sommes là pour toi, à n’importe quel moment et pour quoi que ce soit. Nous aimions beaucoup YY, et partageons ton chagrin. Son humour et son rire marqueront longtemps le souvenir ensoleillé que nous gardons de lui. Nous t’embrassons affectueusement.

 

  • À un ami proche qui perd un parent/un conjoint à la suite d’une longue maladie :

Mon cher XX,

Très touchés par le décès de YY, nous voulions t’exprimer à quel point nous partageons ta tristesse et ta peine. Vous avez ensemble mené un combat héroïque contre la maladie, et je sais à quel point ta présence à ses côtés a été pour elle un appui essentiel et un réconfort certain, une source de joie et d’espérance aussi. Nous pensons bien à toi et formons tous nos vœux de courage pour affronter ces douloureux moments. Nous sommes là si tu as besoin. Bien affectueusement.

 

  • À une amie proche qui a perdu un enfant :

Ma chère XX,

C’est avec une immense peine que nous apprenons la disparition de ton petit garçon. Chaos, effroi, atrocité, injustice, absurdité, il existe des mots pour qualifier l’inqualifiable et si peu pour t’assurer de notre présence et de notre soutien en ces si douloureux moments. J’aimerais tellement pouvoir apaiser un peu cette souffrance indicible… La perte d’un enfant est ce qui peut arriver de pire, comment pouvons-nous mettre de la douceur dans cette tragédie ? W et moi sommes à vos côtés ; nous partageons votre souffrance et nos pensées les plus affectueuses vous accompagnent dans cette terrible épreuve. Nous t’aimons et sommes là pour toi et pour X.

 

  • À un ami proche qui a perdu son conjoint :

Mon cher XX,

C’est avec un immense chagrin que nous apprenons la disparition de YY. On ne reste pas indemne en perdant son compagnon de vie et de projets depuis tellement d’années… Nous savons à quel point il va te manquer et à quel point son absence est déjà douloureuse. Il nous manquera beaucoup aussi et nous nous associons à ta peine dans ce chaos si soudain. Nous sommes là si tu as besoin de quoi que ce soit. Avec toute notre amitié.

 

  • À un collègue, une relation ou un voisin touché par un décès soudain :

Cher XX,

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris le décès brutal de YY. La soudaineté de sa disparition est une terrible épreuve et je voulais vous assurer de ma sympathie et de mon soutien en ces douloureux moments. Je vous présente mes plus sincères condoléances. Bien amicalement.

 

  • À un collègue, une relation ou un voisin qui perd un parent à la suite d’une longue maladie :

Cher XX,

C’est avec tristesse et émotion que nous apprenons le décès de YY. Le combat qu’il a mené contre la maladie est admirable et force le respect. Toutes nos pensées vont auprès de vous et de votre famille.

Nous vous présentons nos émues et sincères condoléances.

 

  • À un collègue, une relation ou un voisin qui a perdu son enfant :

Cher XX,

Bouleversés par l’annonce de la disparition de YY, nous souhaitons vous exprimer notre compassion et notre soutien. Les mots n’ont que peu de sens face à cette terrible épreuve, mais sachez que nos pensées sont auprès de vous et de votre famille. Nous formons tous les vœux de courage pour vous aider à affronter les moments présents et à venir. Nos prières vous accompagnent.

 

  • À son patron ou son propriétaire :

Cher Monsieur/Chère Madame,

Très triste de cette disparition qui vous affecte, je voulais vous témoigner mon soutien et ma sympathie dans ces douloureux moments. Veuillez recevoir mes plus sincères condoléances.

 

  • À son subordonné :

Cher XX,

Très ému par l’annonce du décès de ta maman/de ton papa, je voulais t’exprimer tout mon soutien et ma compassion dans cette dure épreuve. Mes pensées t’accompagnent ainsi que ta famille.

Envoyer une demande

    Rappelez
    moi
    Assistance
    chat