Le monument cinéraire

Funelior

Guides et conseils

Le monument cinéraire

L’incinération est le mode d’inhumation désormais choisi par plus d’un tiers de la population. A côté des monuments funéraires classiques qui abritent une ou plusieurs dépouilles, se développe une offre de monuments dits « cinéraires », destinés à accueillir les urnes contenant les cendres des défunts.

  • A quoi reconnaît-on un monument cinéraire ?

Après la crémation, les cendres sont recueillies et, si le disparu ou sa famille n’ont pas choisi de les disperser, elles sont conservées dans une urne. Cette urne sera déposée dans une cavurne (petit caveau individuel ou familial), dans un columbarium (ouvrage individuel ou collectif érigé hors

Le monument cinéraire, de taille plus réduite qu’un monument funéraire, est l’ouvrage en granit, plus rarement en bois ou en métal, qui accueille les urnes. Erigé au-dessus de la cavurne, il est composé d’une dalle et d’une stèle facilement personnalisables par des gravures, des fleurs et des ornements funéraires.

 

  • L’urne funéraire, le respect de la mémoire du défunt

Parmi les différentes urnes proposées en termes de matière, forme, couleur, biodégradabilité, vous trouverez facilement celle qui évoque l’être cher et témoignera de l’hommage qui lui est rendu.

L’urne peut être choisie en harmonie et en même temps que le monument cinéraire. Elle doit porter une plaque mentionnant l’identité du défunt et le nom du crématorium.

 

  • L’installation d’un monument cinéraire

Le temps de fabrication d’un monument cinéraire est plus court, et la mise en place se fera selon les mêmes modalités que pour un monument funéraire : livraison vérification soigneuse des éléments et pose du monument sur site à la date convenue.

 

  • Un entretien facile et régulier

Un monument cinéraire doit témoigner de la pérennité du souvenir : un entretien régulier permet de préserver la sépulture des intempéries et des risques d’infiltration. Le matériau le plus facile à entretenir est le granit, dont le poli permet un simple nettoyage à l’eau claire.

-> retrouvez tous nos conseils pour entretenir votre monument funéraire

 

L’article 16-1-1 du code civil stipule que le respect dû au corps humain ne cesse pas avec le décès de la personne, et que cette disposition s’applique aux cendres du défunt au cas de crémation.

Vous aimerez peut-être aussi :

Garantie 10 ans

Paiement en 12, 24 et 48 fois

Pose partout en France

100% personnalisable

Un conseiller 100% dédié

Un prix bas, car sans intermédiaire

Garantie 10 ans

Paiement en 12, 24 et 48 fois

Pose partout en France

100% personnalisable

Un conseiller 100% dédié

Un prix bas, car sans intermédiaire